Photo Poche N° 113 : Saul Leiter

13,00

Ré-édition de la publication de 2008.

On redécouvre en ce début de siècle ce photographe américain, peintre talentueux, contemporain de Robert Frank, ami d’Eugene Smith, qui s’inscrivit avec passion dans le fameux mouvement de la « street photography » new yorkaise des années 50, en le parant des attraits de la couleur.
Il est de ces photographes qui ne cherchent pas la notoriété, ni le succès commercial malgré une certaine aptitude à l’image appliquée. Né à Pittsburgh, il délaisse vite ses études pour rejoindre New York au tournant des années 1940-1950. Dans ce lieu de création intense où se croisent et s’expérimentent des recherches venues des horizons européens et américains, il rencontre Rothko et les expressionnistes abstraits, Faurer et Smith. Il découvre la Street photography et le travail d’Henri Cartier-Bresson. Mais ses images de rue sont d’une extrême originalité et ne témoignent d’aucune influence directe. Il impose sa maîtrise de la couleur dans des vues citadines non conventionnelles dans lesquelles les reflets, les transparences, la complexité des cadrages, les effets de miroir se marient à une technique très particulière des émulsions pour écrire une forme unique de pastorale urbaine ; Introduction de Max Kozloff, photos en couleurs.

Plus que 1 en stock (peut être commandé)

Informations complémentaires

Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 250 g
Dimensions 12 × 19 cm