Erwin Blumenfeld : Jadis et Daguerre

Écrite à la fin de sa vie, l'autobiographie de Erwin Blumenfeld retrace son parcours photographique depuis ses débuts en amateur jusqu'à ce qu'il devienne l'un des photographes de mode les plus connus des années 50. On découvre avec plaisir, au fil des pages, son talent d'écrivain.

Lire la suite

12,90

Plus que 1 en stock (peut être commandé)

La photographie vaut bien une appendicite. C’est en récompense de sa vaillance lors de la bénigne opération que le jeune Erwin Blumenfeld se vit offrir son premier appareil photo.
Rédigée à la fin de sa vie, son autobiographie retrace son parcours depuis son enfance berlinoise jusqu’à ce qu’il devienne l’un des plus grands photographes de mode des années 1950. Au fil de ses rencontres apparaît une truculente galerie de portraits tandis que l’époque s’écrit dans ses plus belles mais aussi plus dures lignes. De la folie créatrice du Montparnasse du milieu des années 1930 aux camps d’internement français, l’histoire d’Erwin Blumenfeld est avant tout celle d’un artiste juif allemand plongé dans le tourbillon du Xxe siècle.
Véritable épopée moderne, “Jadis et Daguerre” révèle que Blumenfeld n’était pas seulement un très grand photographe, il avait également un réel talent d’écrivain ; traduite par Françoise Toraille.

Poids 350 g
Dimensions 11 × 17.5 cm
Auteur(s)

Date d'édition

EAN

9782330171100

Editeur

,

Photographe

Spécifité

Ville

ISBN 9782330171100
Langue(s) français
Nombre de pages 492
Reliure Broché