Jungjin Lee : ECHO

Exemplaire Signé.

Livre Épuisé.

Exemplaire État Neuf.

Publié à l'occasion de l'exposition au Fotomuseum Winterthur du 17 septembre 2016 au 29 janvier 2017.

2ème édition ici.

Lire la suite

, ,

Rupture de stock

Être averti si le livre est à nouveau en stock



Exemplaire Signé.
Livre Épuisé.
Exemplaire État Neuf.

Publié à l’occasion de l’exposition au Fotomuseum Winterthur du 17 septembre 2016 au 29 janvier 2017.

2ème édition ici.

Au début des années 1990, divers voyages ont emmené Jungjin Lee dans l’étendue infinie de l’Amérique, où elle a capturé des images archaïques et primitives de déserts, de rochers, de sous-bois et de cactus. S’appuyant sur son héritage sud-coréen, l’artiste a développé un langage pictural très unique dans des séries telles que Ocean, On Road, Pagodas, Things et Wind, dans lesquelles son intérêt fondamental pour la nature et la culture s’exprime dans un espace de résonance poétique. Dans son travail, Jungjin Lee exploite sa profonde compréhension de la matérialité, de la texture et de l’artisanat. Travaillant avec Liquid Light, elle applique une émulsion photosensible sur du papier de riz avec un pinceau grossier. La publication présente onze groupes d’œuvres, commentées et contextualisées dans des essais de Lena Fritsch, Hester Keijser et Liz Wells, offrant, pour la toute première fois, un aperçu d’une œuvre couvrant deux décennies ; photos en n.b.

In the early 1990s various trips took Jungjin Lee into the endless expanse of America, where she captured archaic, primal images of deserts, rocks, undergrowth, and cactuses. Drawing on her South Korean heritage, the artist developed a highly unique pictorial language in series such as Ocean, On Road, Pagodas, Things, and Wind, in which her fundamental interest in nature and culture is expressed in a space of poetic resonance. In her work, Jungjin Lee taps her profound understanding for materiality, texture, and craftsmanship. Working with Liquid Light, she applies photosensitive emulsion onto rice paper with a coarse brush. The publication presents eleven groups of works, commentated and contextualized in essays by Lena Fritsch, Hester Keijser, and Liz Wells–providing, for the very first time, an overview of an œuvre spanning two decades. Jungjin Lee: Echo is published on the occasion the exhibition at Fotomuseum Winterthur, September 17, 2016 till January 29, 2017.

Poids 700 g
Dimensions 22 × 30.5 cm
Auteur(s)

,

Date d'édition

Editeur

,

Photographe

Spécifité

, ,

Ville

ISBN 9783959051231
Langue(s) anglais, allemand
Nombre de pages 124
Reliure Relié