Mitch Epstein : Sunshine Hotel

68,00

L’Amérique, en tant que lieu et idée, occupe l’art de Mitch Epstein depuis cinq décennies. Avec les premières photographies qu’il a faites en 1969 à 16 ans, Epstein a commencé à confronter la psychologie culturelle des États-Unis. Bien qu’il ait commencé à travailler à une époque définie par la guerre du Vietnam, les droits civiques, le rock and roll et l’amour libre, il a répondu hardiment à chaque époque radicalement différente qui a suivi — du « Reaganomics » à la méfiance après le 11 septembre, à la crise climatique actuelle et à la résurgence de la suprématie blanche. Plus qu’une seule époque ou un seul problème, c’est l’organisme vivant de la culture américaine qui engage Epstein ; peu importe combien le pays change, il décrit quelque chose de mystérieusement et d’obstinément américain.

Conçu et séquencé par Andrew Roth, cet album rassemble 175 photos prises entre 1969 et 2018, dont plus de la moitié n’avaient pas encore été publiées. Pourtant, le livre n’est pas simplement une rétrospective. Il retrace à la fois l’évolution d’un artiste et le développement d’un pays, révélant les changements formels et thématiques de Mitch Epstein en tandem avec l’évolution du temps et du paysage de des États-Unis. Sunshine Hotel est une immersion visuelle qui renonce à la linéarité et à une mise en page classique, car il expose le Mitch Epstein de l’évolution de la compréhension des pathologies et des promesses de son pays ; co-édité avec PPP Editions, photos en n.b. et en couleurs.

America, as a place and an idea, has occupied Mitch Epstein’s art for the past five decades. With the first photographs he made in 1969 at 16-years-old, Epstein began confronting the cultural psychology of the United States. Although he started working in an era defined by the Vietnam War, civil rights, rock and roll, and free love, he responded hardily to each radically different era that followed—from Reaganomics to surveillance after 9/11, to the current climate crisis and resurgence of white supremacy. More than a single era or issue, it is the living organism of American culture that engages Epstein; no matter how much the country changes, he describes something mysteriously and persistently American.

Conceived of and sequenced by Andrew Roth, Sunshine Hotel assembles 175 photos made between 1969 and 2018—more than half previously unpublished. Yet the book is not simply a retrospective. It traces both the evolution of an artist and the development of a country, revealing Epstein’s formal and thematic shifts in tandem with America’s changing zeitgeist and landscape. Sunshine Hotel is a visual immersion that forgoes linearity and a classical layout, as it sets forth Epstein’s evolving understanding of his country’s pathologies and promise.
Co-published with PPP Editions

Plus que 2 en stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9783958296091
Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 2650 g
Dimensions 31 × 31 cm
Nombre de pages 264 pages
Reliure Relié
Langues anglais