Paola Franqui : Momentos by Monaris

Lorsque nous faisons des photographies, nous participons à une conversation qui se déroule à travers l’espace temporel. Appuyer sur l’obturateur, c’est tirer une tranche de l’écoulement inflexible du temps, tenir un instant immobile, afin que nous puissions nous attarder sur des moments de connexion et de beauté qui, autrement, s’évaporeraient aussi vite que la lumière […]

Lire la suite

Rupture de stock

Être averti si le livre est à nouveau en stock



Lorsque nous faisons des photographies, nous participons à une conversation qui se déroule à travers l’espace temporel. Appuyer sur l’obturateur, c’est tirer une tranche de l’écoulement inflexible du temps, tenir un instant immobile, afin que nous puissions nous attarder sur des moments de connexion et de beauté qui, autrement, s’évaporeraient aussi vite que la lumière peut se déplacer.

Notre langage est visuel – ces phrases sont construites en motifs, juxtapositions, théorie des couleurs et poids de composition. C’est une langue que nous ne pouvons jamais maîtriser complètement, mais nous pouvons toujours approfondir notre aisance, chaque nouvelle idée apprise est aggravée dans le réservoir dans lequel nous puisons, et de ce puits toujours plus profond, de nouvelles idées émergent et font surface, nous montrant de nouvelles façons de voir.

L’une de mes photographes préférées qui voit le monde à sa manière complexe et poétique est Monaris.

Elle est capable de filtrer le chaos de la vie urbaine à travers une lentille sensible et réfléchie, mettant en évidence l’humanité qui transforme ces cathédrales de béton en communautés vivantes, respirantes. Une ville sans ses habitants n’est qu’une structure inerte, et trouver les moments qui ont donné vie à un lieu inorganique est un talent subtil et intelligent. -Dave Krugman (extrait de l’introduction)

When we make photographs, we are participating in a conversation that takes place across temporal space. To press the shutter is to pull a slice from the unyielding flow of time, to hold a moment still, so that we may linger on moments of connection and beauty that would otherwise evaporate as quickly as light can move.

Our language is visual- these sentences are constructed in motifs, juxtapositions, color theory, and compositional weight. It’s a language we can never fully master, but we can always deepen our fluency, every new insight learned is compounded in the reservoir that we draw from, and from this ever-deeper well, new ideas emerge and break through the surface, showing us new ways to see.

One of my favorite photographers who sees the world in her own complex and poetic way is Monaris.

She is able to filter the chaos of city life through a sensitive and thoughtful lens, highlighting the humanity that turns these cathedrals of concrete into living, breathing, communities. A city without its people is just an inert structure, and to find the moments that breathed life into an inorganic place is a subtle and clever talent. -Dave Krugman (extract from the introduction)

Poids 950 g
Dimensions 24.5 × 30.5 cm
Auteur(s)

Date d'édition

EAN

2008176337294

Editeur

Photographe

,

Spécifité

Ville

ISBN
Langue(s) anglais
Nombre de pages 96
Reliure Relié