Satoshi Ogawa : Crossing World of Bangladesh 2015-2019

Photographe Ogawa Satoshi
Exemplaire Signé.

1ère édition tirée à 400 exemplaires.

Lire la suite

, ,

Rupture de stock

Être averti si le livre est à nouveau en stock



Exemplaire Signé.
1ère édition tirée à 400 exemplaires.

Photographié entre 2015 et 2019, le livre photo de Satoshi Ogawa “Crossing World of Bangladesh” capture le pays d’Asie du Sud dans une série de clichés de rue, de portraits impromptus et de natures mortes. L’accent d’Ogawa repose fermement sur les « intersections » – les gens se rassemblent, interagissent, s’influencent mutuellement dans différentes classes sociales et économiques. Dans les photographies d’Ogawa, le Bangladesh apparaît comme un lieu construit autour de ces carrefours, comme si tout suivait les chemins de croisement possibles entre les personnes. Dans le même temps, Ogawa parvient à mélanger des moments personnels, voire privés, et à juxtaposer le chaos visuel avec des images plus calmes.

« Le monde est construit là où les gens se rassemblent, qu’ils soient riches ou pauvres. Et avec le temps, il devient le lieu où les gens se croisent.

Accablé par les sons des klaxons des voitures et des cloches des pousse-pousse et les voix des gens, je continue à errer dans la ville avec un appareil photo aujourd’hui.

Finalement, un vent froid souffle sur la ville et une rafale prend le relais avec un tonnerre qui ressemble à une bête rugissante. En un rien de temps, la route devient une rivière et la ville se couvre de ténèbres. — Postface de Satoshi Ogawa

Photographed between 2015 and 2019, Satoshi Ogawa’s photobook “Crossing World of Bangladesh” captures the South-Asian country in a series of street snaps, impromptu portrays and still lifes. Ogawa’s focus lies firmly on “intersections” – people gathering, interacting, influencing each other across different social and economic classes. In Ogawa’s photographs, Bangladesh appears as a place built around these intersections, as if everything follows the possible crossing paths between people. At the same time, Ogawa manages to mix in personal, even private moments, and juxtapose visual chaos with quieter images.

“The world is built on where people gather, no matter if they are rich or poor. And with time, it becomes where people cross paths.

Overwhelmed by the sounds of car horns and rickshaw bells and the voices of the people, I continue to wander around the city with a camera today.

Eventually, a cold wind blows through the city and a squall takes over with thunder that sounds like a roaring beast. In no time, the road becomes a river and the city is covered with darkness.” — Satoshi Ogawa’s afterword

Poids 1000 g
Dimensions 28 × 23 cm
Date d'édition

Editeur

Photographe

Spécifité

, ,

Ville

ISBN
Langue(s) anglais, japonais
Nombre de pages 154
Reliure Relié