Chloe Sells : Flamingo

Photographe Sells Chloe
Les images reproduites dans Flamingo, la deuxième monographie de l’artiste Chloe Sells, sont adaptées de photographies prises dans les marais salants de Makgadikgadi au Botswana, l’un des plus grands sites de reproduction de flamants roses de l’hémisphère sud. Il y a un endroit sur terre qui ressemble à de la peinture blanche qui s’est répandue […]

Lire la suite

58,00

Les images reproduites dans Flamingo, la deuxième monographie de l’artiste Chloe Sells, sont adaptées de photographies prises dans les marais salants de Makgadikgadi au Botswana, l’un des plus grands sites de reproduction de flamants roses de l’hémisphère sud.

Il y a un endroit sur terre qui ressemble à de la peinture blanche qui s’est répandue du ciel et a éclaboussé sa surface. Il n’y a pas de vert arboricole. Il n’y a pas d’eau azur. Il n’y a pas de sol brun terreux. Cette tache de naissance albinos est les marais salants de Makgadikgadi au cœur du désert du Kalahari au Botswana.

“Le mot Makgadikgadi signifie” le lieu de la sécheresse et de la sécheresse “. Malgré cela, la région n’était pas toujours désertique. C’était autrefois un lac ancien, considéré comme l’un des plus grands du monde. Il y a des milliers d’années, le les eaux qui alimentaient ce lac se sont déplacées et il est devenu une série de lacs plus petits, qui finissent par s’évaporer complètement laissant des marais salants s’étendant jusqu’à l’horizon. ” -Chloe vend

Les photographies sont créées à l’aide d’un appareil photo analogique grand format, puis imprimées dans une chambre noire traditionnelle. Le processus de la chambre noire est spontané et passionnant, superposant la lumière, la texture et la forme pour interagir avec l’alchimie photographique. Certaines des images sont dessinées après avoir été imprimées avec de la peinture et un marqueur. En raison de la méthode de travail de Sells, chaque résultat est unique.

Née à Aspen, Colorado, Chloe Sells est diplômée de la Rhode Island School of Design en 2000 avec un baccalauréat en beaux-arts et a obtenu sa maîtrise en beaux-arts à Central St. Martins en 2011. Elle vit et travaille actuellement entre Londres et Maun au Botswana. Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles internationales et sa première monographie «Swamp» a été présélectionnée pour le prix du livre d’Arles en 2016.

The images reproduced in Flamingo, the second monograph by artist Chloe Sells, are adapted from photographs taken in the Makgadikgadi Salt Pans in Botswana, one of the largest breeding grounds for flamingos in the Southern Hemisphere.

There is a place on earth that looks like white paint has spilled from the heavens and splashed across its surface. There is no arboreal green. There is no azure water. There is no earthy, brown soil. This albino birthmark is the Makgadikgadi Salt Pans in the heart of the Kalahari Desert of Botswana.

“The word Makgadikgadi means, ‘the place of the dry, dry’. In spite of this, the area was not always desert. It was once an ancient lake, thought to be one of the largest on earth. Thousands of years ago the waters that fed this lake shifted and it became a series of smaller lakes, eventually evaporating altogether leaving salt flats stretching to the horizon.” -Chloe Sells

The photographs are created using an analogue large format camera and later printed in a traditional darkroom. The darkroom process is spontaneous and consuming, layering light, texture and form to interact with photographic alchemy. Some of the images are drawn on after they have been printed with paint and marker. Because of Sells’ method of working, each outcome is unique.

Born in Aspen, Colorado, Chloe Sells graduated from the Rhode Island School of Design in 2000 with a Bachelors degree in Fine Art, and gained her Masters in Fine Art from Central St. Martins in 2011. She currently lives and works between London and Maun, Botswana. Her work has been the subject of numerous international solo exhibitions and her first monograph ‘Swamp’ was shortlisted for the Arles book award in 2016.

Poids 800 g
Dimensions 22 × 33 cm
Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

Spécifité

ISBN 9781910401163
Langue(s) anglais
Nombre de pages 72
Reliure Relié