Justine Kurland : SCUMB Manifesto

Photographe Kurland Justine
Exemplaire Signé / Signed Copy.

Lire la suite

80,00

,

Plus que 1 en stock

Exemplaire Signé.
Cette édition signée comprend un petit feuillet signé par l’artiste et collé à l’intérieur de la couverture arrière.

Inspiré par le Manifeste iconoclaste féministe de Valerie Solanas, SCUM (Society for Cutting Up Men), SCUMB Manifesto nous présente l’initiative intransigeante de la photographe Justine Kurland, la Society for Cutting Up Men’s Books.
Ce volume présente une collection de collages que Justine Kurland a créé en découpant et en reconfigurant des livres de photographie d’artistes masculins, alors qu’elle passait par un processus de purge de sa propre bibliothèque d’environ 150 livres par des hommes blancs hétéros qui ont monopolisé les canons de la photographie.
La nature du collage — hétérogène, découpé, changeant de forme, perturbé, cyborg, fantaisie — en fait depuis longtemps une stratégie féministe dans la vie et dans l’art. Le rituel de Justine Kurland est réparateur et aimant : chaque œuvre est une reconquête de l’histoire; un démembrement du patriarcat; une inversion de genre des conditions habituelles de possession; et une tentative modeste de compenser une vie de disparité de revenus. Bien que leur style soit nettement différent, les visions féminines provocantes illustrées dans ces compositions sont une suite de celles décrites dans les précédents projets photographiques de Kurland, Girl Pictures (1997-2002) et Mama Babies (2004-2007). Chaque œuvre de la SCUMB sonne un appel électrisant à la liberté — la liberté de créer, de détruire, d’imaginer et de remodeler notre monde visuel et social; comprend des essais de Marina Chao, Renee Gladman, Catherine Lord et Ariana Reines.

Signed Copy.
This signed edition includes a slip signed by the artist and bound into the inside back cover.

Inspired by Valerie Solanas’ iconoclastic feminist tract SCUM (Society for Cutting Up Men) Manifesto, SCUMB Manifesto introduces us to photographer Justine Kurland’s own uncompromising initiative: the Society for Cutting Up Men’s Books. This volume presents a collection of collages Kurland created by cutting up and reconfiguring photobooks by male artists, as she went through the process of purging her own library of roughly 150 books by straight white men that have monopolized the photographic canon. The nature of collage — heterogeneous, pulled apart, shape shifting, disrupted, cyborg, fantasy — has long made it a feminist strategy in life and in art. Kurland’s ritual is restorative and loving: each work is a reclamation of history; a dismemberment of the patriarchy; a gender inversion of the usual terms of possession; and a modest attempt at offsetting a life of income disparity. While markedly different in style, the defiant female visions pictured in these compositions are a continuation of those depicted in Kurland’s earlier photographic projects Girl Pictures (1997–2002) and Mama Babies (2004–07). Each work in SCUMB sounds an electrifying call for freedom — the freedom to create, to destroy, to imagine, and to reshape our visual and social world ; includes essays by Marina Chao, Renee Gladman, Catherine Lord, and Ariana Reines.

Poids 1400 g
Dimensions 24.5 × 32 cm
Date d'édition

EAN

2098471370935

Editeur

Photographe

Spécifité

,

Ville

ISBN 9781913620561
Langue(s) anglais
Nombre de pages 282
Reliure Broché