Leonard Fink : Coming Out ; Photographs of Gay Liberation and the New York Waterfront

Photographe Fink Leonard
Le photographe amateur Leonard Fink a vécu et travaillé à New York, documentant plus de 25 ans de vie gay, y compris des défilés de la gay pride, des bars et surtout l’architecture en décomposition des jetées du West Side, qui servaient d’espace pour les homosexuels pour interagir socialement et sexuellement. À partir du milieu des années 1970, Leonard Fink a capturé cette période d’autonomisation, de croisière, de liberté sexuelle, d’ouverture et d’expérimentation, et sa vaste collection de photographies s’est révélée être un dossier visuel important et intéressant de la sous-culture homosexuelle de la ville avant que la montée du VIH/Sida ne la change à jamais. Cette publication marque la première rétrospective de ces photographies.

Amateur photographer Leonard Fink lived and worked in New York City, documenting over 25 years of its gay life, including pride parades, bars, and especially the decaying architecture of the West Side piers, which served as a space for gay men to interact socially and sexually. From the mid-1970s onwards, Fink captured this time of empowerment, cruising, sexual freedom, and openness and experimentation, and his large collection of photographs has proven to be a significant and engaging visual record of the citys gay subculture before the rise of HIV/AIDS would forever change it. This publication marks the first time Finks images have come together as a group.

Lire la suite

49,45

Plus que 1 en stock

Ce livre met en lumière l’âge d’or de la sous-culture homosexuelle à New York dans les années 1970. C’est un monde englouti que Leonard Fink a photographié dans le village et sur les quais. Pendant son temps libre et les week-ends avec son appareil photo, Leonard Fink a parcouru les lieux de la sous-culture gay : des bars comme Badland ou Ramrod, les manifestations du front de libération gay politiquement radical, les bronzettes nues et le sexe sur les quais.

Jusqu’au milieu du vingtième siècle, les West Side Piers sur l’Hudson River de Manhattan ont été le centre d’approvisionnement pour le commerce de New York. Après la décadence des Piers, la zone s’est développée en un foyer de sous-cultures sexuelles et artistiques.

Le photographe et acteur juif Leonard Fink (1930-1992) a été l’un des historiographes importants de ces développements. Il a enregistré la sexualisation du lieu, qui était en même temps le point de départ de nouvelles interventions artistiques, comme Vito Acconci, Godron Marra-Clark, Richard Serra et d’autres, qui voulaient se débarrasser des contraintes institutionnelles. Ils ont utilisé les intérieurs des quais détériorés pour l’authenticité de leurs installations et œuvres performatives.

Les photos de Leonard Fink sont des enregistrements visuels de la vie quotidienne sur les quais, de croisière, de bronzage, de poser devant les bars Ramrod, Badlands et le Cellar Bar au Weststreet, qui relie les quais avec le Greenwich Village. Non loin de là se trouve Christopher Street, où les émeutes de Stonewall ont commencé à la fin des années soixante après une descente de police.

Des photos de Fink documentent également la décomposition d’une architecture du côté ouest de Manhattan, qui n’existe plus aujourd’hui. Sa désintégration entraîna la lente disparition de ces sous-cultures.

Until the middle of the twentieth century the West Side Piers on the Hudson River of Manhattan have been the supply center for the trade from New York. After the decay of the Piers the area developed into a focus of sexual and artistic subcultures.

The Jewish photographer and actor Leonard Fink (1930-1992) was one of the important historiographers of these developments. He recorded the sexualization of the place, which was at the same time the starting point of new artistic interventions, such as Vito Acconci, Godron Marra-Clark, Richard Serra and others, who wanted to get rid of the institutional constraints. They used the interieurs of the deteriorated piers for the authenticity of their installations and performative works.

Leonard Fink’s pictures are visual records of the daily life on the piers, of cruising, sunbathing, posing in front of the bars Ramrod, Badlands and the Cellar Bar at the Weststreet, which connects the piers with the Greenwich Village. Not far from there is Christopher Street, where the Stonewall Riots started at the end of the sixties after a police raid.

Fink pictures also document the decay of an architecture on the West-Side of Manhattan, that doesn’t exist anymore today. Its decay brought with it the slow disappearance of these subcultures.

Poids 1700 g
Dimensions 23.5 × 30 cm
Date d'édition

EAN

9783905297461

Editeur

Photographe

Spécifité

Ville

ISBN 9783905297461
Langue(s) anglais
Nombre de pages 224
Reliure Relié